Vous voulez rire ?

Sérieusement.

Quand le zig (omatic) entre en jeu, il se tient les côtes en s’en payant une bonne tranche. Selon Aristote c’est son propre à l’homme. Plusieurs méthodes pour y parvenir. La plus coûteuse, aller à Venise se gondoler les pieds dans l’eau. La plus simple, chatouille moi que je rigole, guili guili sous le bras. La plus récente, il en a marre-rigologie-il se marre. Sans rire ? Est-ce que j’en air l’air ? Pas du tout. La rigologie, suffixe grec logia, où ça se loge, est spécialisée dans la gorge déployée et le boyau de la rigolade. C’est du bidon ? Non, croyez moi ce n’est pas de la tarte de dérider lèvres gercées bulbes coincés. Il faut leur (ré)apprendre la légèreté, la fantaisie, la gaieté, la joie de vivre. Positiver en pleurant de rire ou à en crever, faut rigoler, faut rigoler avant qu’le ciel nous tombe sur la tête.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.