Une espèce modèle : la mouche du vinaigre

Et ce n’est pas de la salade.

Nom de famille Drosophile, c’est une toxico du fermenté, vinaigre et sucs de fruits retour de marché depuis 4/5 jours. Soyons indulgents, qui n’a pas ses faiblesses ? Frappante cette ressemblance génétique avec nous, à tel point qu’elle est championne de l’expérimentation. Ce qui est bon pour elle, le serait-il aussi pour nous ? Test à l’anglaise dans un labo de Rochester. Prenez un castor (32 ans d’espérance de vie). Vous lui piquez un gène, vous l’implantez à votre mouche qui ne pouvait compter que sur 4 semaines d’existence éthylique. Gagné, vous l’avez prolongée, le résultat est là, la vinaigrette peut prendre de l’âge donc nous aussi. Effets secondaires négligeables, tout au plus une fréquentation assidue de la chaine de magasins bricolage et aménagement Castorama, surtout en nocturne.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.