Un cas d’évolution des espèces

Les signes avant-coureurs ne trompent pas.

C’était au début de l’automne. Silhouette rebondie vous aviez bien profité des beaux jours. A votre actif un nid douillet et un matelas moelleux au possible. Vous rendant compte que vos nombreux projets demandaient à mûrir davantage vous les aviez mis en sommeil. C’est à ce moment que tout a basculé. Vous récapituliez ces bonus à voix basse en murmurant entre vos dents lorsqu’on vous a interrompu en vous priant de cesser de marmonner. Vous, marmotter ? Subitement grosse lassitude, besoin irrépressible de dormir à poings fermés. Vite consultation d’une spécialiste du comportement, à son actif trois ans dans les Alpes. Elle a été catégorique : début d’hibernation. Alors, sans perdre de temps, roulé en boule sous une couverture vous avez plongé dans la torpeur. A plus. Scoop médiatique : marmotte marmotta, un cas déjà signalé en France, prudence l’épidémie pourrait gagner du terrain.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.