Tout doux autrement dit sans hâte

Mais encore ? Lentement.

D’un côté les pour. Pour quoi ? Pour dire. De l’autre côté les contre. Contre quoi ? Contre dire. Ils sont en pourparlers et pour parler ça cause et ça traine en longueur. De fait ils reportent de lendemain en lendemain. C’est plus sage, à chaque jour suffit sa peine. On ne peut pas se faire une opinion à la six-quatre-deux. Doucement mais sûrement, petit à petit comme l’oiseau fait son nid. Exactement surtout qu’il n’y a pas le feu au lac. Et pour en finir ? A peu près vers la Saint Glinglin, quand les poules auront des dents. Ce n’est pas demain la veille. Excusez-moi de vous interrompre, vous parlez de quoi au juste. Comment vous n’êtes pas au courant ? On ne sait toujours pas si. Si quoi ? Si les carottes sont cuites. A votre avis ?

 

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.