Les cochons grognons

cochonLe porc a la réputation d’avoir mauvais caractère, un caractère de cochon. Pensez, 4000 en porcherie !

 Ecoutez ces têtes de lard s’impatientant de concert à l’heure de la pitance. quel vacarme ! Le garçon chargé de les servir a craqué. Accident du travail. Il exige réparation du préjudice causé à ses tympans. Qu’ouï-je ? A présent les grognements ne vous parviennent plus qu’en sourdine. Tant mieux. La cause est entendue. Plaignez plutôt ces malheureux vachers. Le beuglement des ruminantes serrées dans une étable dernier cri passe encore. Par contre du Mozart diffusé à haute dose toute la journée afin que le lait soit de meilleure qualité finit par perturber gravement l’audition. Il faudrait changer de disque.

Pire, une batterie de poules. Leurs papotages incessants rentrent plus vite par une oreille qu’ils ne ressortent par l’autre. A la longue embouteillage, trafic saturé, aucune sortie de secours. Le lapin présente l’avantage d’être muet. Mais le crétin mord la carotte et la main qui la lui tend. Un doigt  de perdu dans le clapier. Ça fait mal dans les campagnes.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.