Le père Noël cache son jeu

Pas si innocent qu’il n’y parait.

Il prétend habiter rue des nuages, Pays des étoiles filantes, au Pôle Nord. Adresse bidon ou véritable domicile ? Il en aurait bien d’autres, en Laponie, au Groenland, en Norvège, en Suède et même une résidence d’été dans les Laurentides au Québec. Un nanti en veine d’évasion fiscale ? Il distribue des jouets uniquement aux petits enfants qui ont été bien sages. Comment les détecte-t-il ? Ecoute des enceintes connectées, recueil des doléances parentales sous le manteau ? Le parfait barbouze en barbe blanche. Il se présente comme un petit bonhomme rondouillard, jovial, sympathique en somme. Tu parles, il a fait trimer les lutins, son personnel d’emballage cadeaux, sans répit des nuits et des nuits. Il déclare aimer les animaux mais il affuble son premier livreur, le renne Rodolphe, d’un gros nez rouge sous prétexte de ne pas s’égarer dans une tempête de neige, en plein réchauffement climatique ? Et sans gène avec ça, il laisse des traces de bottes et de suie autour du sapin. Sacré Père Noël.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.