Le bébé

Il tient de qui ?

Quand il rigole, d’après une équipe de chercheurs hollandais, il tiendrait du singe qui se gondole, huh-ha-huh. Quand il gazouille, d’après des chercheurs allemands, il babille comme une petite chauve-souris. D’après ses parents, c’est tout craché, il ressemble à  papa et/ou à maman. Plus tard, marqué par ces empreintes, il continuera à évoluera par analogie. Son rire comme une baleine. Son souffle comme un bœuf. Gai comme un pinson, mais si on le contrarie têtu comme une mule et fermé comme une huitre quand il ne reste pas muet comme une carpe. Et avec ça, de l’avis des parents, doux comme un agneau. Tour à tour singe, chauve-souris, baleine, bœuf, pinson, mule, huitre, carpe, agneau. Ce genre caméléon, changeant selon les circonstances, nous confirme qu’il tient bien des nôtres, les hommes.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.