L’avenir est dans le cafard

lavenir-est-dans-le-cafardVous connaissez le cafard bourdon, le moral à zéro, le cafard cafteur, un mouchard, le cafard cancrelat, un envahisseur de cuisine.

Par contre vous ignorez tout du cafard Puncta. le Tata pourrait sauver le monde, du moins d’après des chercheurs indiens. Le lait qu’il produit pour nourrir ses gosses est plus nutritif que celui de la vache. Evidemment on ne traie pas un cafard. Il faut l’éventrer pour extraire ses cristaux « de lait ». Donc le matin, vous vous munissez d’un bon couteau et crac d’un coup sec. Sans cruauté excessive. Un inconvénient majeur, il va vous falloir beaucoup de cafards (et pas mal de temps) pour obtenir un litre de lait. A priori la sous-traitance confiée à des fermes d’abattage est exclue. Mais on songe à copier le lait de cafard en laboratoire. Alors Perrette irait acheter tranquillement sa bouteille de demi écrémé, bio de synthése, labellisé Tata au supermarché du coin. Qui a parlé de goût ?

spacer

Un commentaire sur “L’avenir est dans le cafard

  1. Inchelin

    Ca c’est vraiment deg…mais je dois pouvoir me lancer dans le commerce a Cotonou ou il y a une bonne population

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.