L’art des œufs brouillés

Il est primordial d’utiliser des œufs de première fraicheur, le jaune vif, bien brillant.

La suite est délicate. Prenez tout votre temps, très doucement, à petits feux, observez la matière qui a gonflé, légère, charpentée, aérée. Votre point de repère le renommé breakfast anglo-saxon, l’art du lard et œufs brouillés, surtout réalisé par la main du maitre Will Ryman, un américain très attaché à (sic) la notion sociétale du progrès. Il a bien voulu nous faire profiter de son admirable savoir-faire qu’il qualifie de quête des sens en exposant à Paris au cœur de la Cité de la Musique du parc de La Villette ses œufs brouillés avec art. Hallucinant, je vous fais juge.

Merci à Bruno Serrou, critique musical, de m’avoir inspiré cet article.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.