L’art des œufs brouillés

Il est primordial d’utiliser des œufs de première fraicheur, le jaune vif, bien brillant.

La suite est délicate. Prenez tout votre temps, très doucement, à petits feux, observez la matière qui a gonflé, légère, charpentée, aérée. Votre point de repère le renommé breakfast anglo-saxon, l’art du lard et œufs brouillés, surtout réalisé par la main du maitre Will Ryman, un américain très attaché à (sic) la notion sociétale du progrès. Il a bien voulu nous faire profiter de son admirable savoir-faire qu’il qualifie de quête des sens en exposant à Paris au cœur de la Cité de la Musique du parc de La Villette ses œufs brouillés avec art. Hallucinant, je vous fais juge.

Merci à Bruno Serrou, critique musical, de m’avoir inspiré cet article.

spacer

Laisser un commentaire