La rentrée en couleurs 8/8

Le marron est chaud.

Logique si le marron est bien tiré du feu. Mal tiré on est brûlé et le brûlé de s’apercevoir qu’il a été refait, marron. Il aurait dû se méfier du compère, pas clairs ses yeux marrons glacés. Nul besoin d’être très malin pour deviner qui va jouer le dindon de la farce, bien que le marron affiche une prédilection pour la dinde. Réaction à brute. Le poing serré, il va voir de quel bois il se chauffe le marron et de balancer une châtaigne. Châtaigne qui peut juridiquement mener droit au Parquet qui restera de marbre. Seule issue, trouver un avocat marron, purée. Réaction beaucoup plus sensée. Chocolat pour chocolat on le croque… jusqu’à la prochaine série d’articles.

 

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.