La rentrée en couleurs 4/8

Le rouge à vif.

Au choix, tomate, cerise, pivoine, coquelicot ou même écrevisse, aux joues ou au front lorsqu’il monte. Quand il descend le gros dans le litron c’est direct le long du gosier. Quand il stoppe, c’est au feu, vous savez patience et longueur de temps et bla bla bla…. A sec en fin de mois, il pourrait avoir des comptes à rendre à son banquier qui l’attend au coin du bois, carton rouge, hors jeu. Moins terre à terre, Mars la planète rouge. Un défaut majeur, elle manque d’oxygène. C’est pas une vie de globules rouges, bon sang. Mauvais quand il prend son tour dans les embouteillages de départ en vacances, trafic chargé, classé rouge et colère noire…au prochain article.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.