La rentrée en couleurs 2/8

Le bleu en bave.

Tache ou tâche ? Nul besoin d’avoir l’accent pour se prendre une gamelle, sacrebleu, couvert de bleus, les taches du choc, aie. Aie plus long, plus appuyé, si c’est un de la bleusaille, maladroit mais bonne pâte qui n’en fait pas tout un fromage. De vous à moi un conseil en passant, ne ratez pas le bleu, celui d’Auvergne. Curieuse région l’Auvergne où la race noble du Limousin ravit les amateurs d’entrecôte bleue saignante préparée dans les règles de l’art par un cordon-bleu. Mais tâche me direz vous ? On s’y attelle, pas en bleu de chauffe comme autrefois mais, même si c’est la barbe, du moins on tâche de chauffer, des fois à blanc… au prochain article.

 

 

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.