La rentrée en couleurs 1/8

Le vert se plante.

N’est-il pas charmant cet amoureux qui regarde les feuilles à l’envers en rêvant « ô temps suspends ton vol » ? Sans espoir, la vie, feuill âge, les années passent. Une fois ses illusions perdues, la page tournée il poursuivra. Attends, il va courir après une page tournée ? Une erreur. Et alors l’erreur est humaine et en vertu de quoi il n’aurait pas le droit de se planter ? Comme il est empoté, risque non négligeable de végéter sans prendre racines. Manque de lumière, déjà que son jeu ne parait pas très clair. Au fait, il joue à quoi ? Peut-être au c.. C’est de son âge. Nous on laisse tomber. Allez les bleus…au prochain article.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.