La rentrée en couleurs 3/8

Le blanc est sec.

Sans l’ombre d’une hésitation, il se déclare blanc comme neige, c’est pas du tout lui, la bouche en cœur en tablant sur sa bonne mine. Tu parles, mon œil, entre quatre, pas de doute il fait semblant, du flan et chou blanc, tintin pour lui tirer les vers du nez. Aucune raison de se faire des cheveux blancs, il suffit d’attendre tranquillement qu’il prenne de la bouteille, entre nous le blanc est vraiment excellent. Quand le flan aura tourné à la crème (des hommes) ne pas pour autant lui laisser carte blanche ou lui donner blanc-seing. Une fois ça va, deux fois bonjour les dégâts, effet boules de neige et à vous les boules, rouges… au prochain article.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.