Forme, au jeu des mots

En apparence.

Au singulier la forme se conforme naturellement aux règles de la courtoisie, en coupant au plus court. « Salut, ça va ? ». Réponse concise de bon aloi « ça va comme ça se pousse », « formidable ». Au fond peu importe pourvu qu’il y ait la forme. Le pluriel est plus délicat à manier surtout s’agissant de dames. Dans ce cas il vaut mieux y mettre les formes, autrement dit y aller avec des gants. Pas d’impair, elles pourraient s’en formaliser. Leurs formes ont la ligne et il est formellement déconseillé de trop s’étendre sur le sujet au risque de voir ses propos déformés. Vous l’aurez compris l’emploi de la ou les est une question d’éducation, en somme de formation.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.