Ecole, au jeu des mots

Plutôt rude.

Il en a bavé des ronds de chapeau avant d’en arriver là. Ce ne fut pas de la tarte. Tout seul il n’y serait pas arrivé d’où son idée de faire école. Rétroactivement c’était culotté de sa part mais il n’était pas du genre à brasser du vent en col blanc, ni à avoir froid aux yeux. Avec lui les bleus qu’il a recrutés ont été à bonne école, l’école de la vie, la meilleure, sur le tas. Ils se sont vite jetés à l’eau. Pas de flottement, col, mousse, blonde, brune ou rousse n’ont plus eu de secrets pour eux. A la brasserie de la marine deux bocks pour la 8 sans faux cols, ça marche, et, le pompon, en chanson s’il vous plait « c’est nous les gars de la marine », un cas d’école.

 

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.