De l’amour, de l’amour, de l’amour

On commence tôt dès 4 ans et nous n’en avons toujours pas fini 72 ans plus tard. Quelle vie !

Au petit matin en pyjama et en chaussons, elle décide de rejoindre son amoureux. Rattrapée par les gendarmes, elle a dû attendre l’heure d’ouverture de l’école maternelle pour enfin retrouver son petit Jules de 4 ans comme elle, bise. Ajoutez un a à bise, ça baise. Action, grâce (?) à un anneau Bluetooth glissé autour du préservatif tout est enregistré et l’athlète peut faire partager ses exploits en direct. Vous m’avez trouvé comment ? Franchement lamentable. Tellement mieux avec rs à la fin, baisers. Elle avait écrit “je t’aime comme la chaleur du soleil et c’est ce que tu es dans ma vie, le soleil”. Malheur la lettre s’est perdue en route. 72 ans plus tard elle est retrouvée. Aussitôt remise au jeune homme de 96 ans à qui elle était destinée;.

spacer

Un commentaire sur “De l’amour, de l’amour, de l’amour

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.