De la crise à la selle

kitwc_contributionLes plans de rigueur imposés par les difficultés économiques et financières ont des effets laxatifs.

A Nicosie, capitale de l’ile de Chypre, une rangée de toilettes en plâtre est exposée en plein air devant la banque centrale. L’auteur de l’œuvre s’en est expliqué sobrement « aux chiottes ». Le verso en forme de mur funéraire ne comporte pas d’épitaphe. A chacun de comprendre « ci-gisent les dépouillés ».

Le Parlement britannique a décidé de refaire ses sanitaires. Vétustes, exigus, il devenait urgent de les adapter aux interminables séances de débats (situation fait lois) entrecoupées de nombreuses pauses culottes (nécessité oblige). Ici le plâtre est remplacé par des panneaux de chêne. La facture s’en ressent, 120.000 euros.

Au Japon, la fréquentation des lieux d’aisance s’intensifie considérablement depuis la présentation du prototype de la popocyclette. Carburant aux matières fécales, un produit intérieur brut plus accessible que l’essence, elle devrait rapidement être mise en circulation. Pouet pouet.

En France, les cabinets sont submergés, principalement celui du Ministre des Finances dont les membres planchent sur des mesures de rééquilibrage budgétaire.

De fait, on merde partout.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.