Comme il est bon de bâiller

A s’en décrocher la mâchoire.

Des neurologues français affirment que le bâillement fait office de signal d’alarme. Alors, ouvrez très grand la bouche, empêchez votre main de se placer devant, aspirez bruyamment, c’est gagné. Votre vis-à-vis se met à bâiller. A présent il sait. Il a un creux à l’estomac. Le baba au rhum n’était pas suffisant, il aurait dû le faire suivre du gâteau au chocolat. En plus il manque de sommeil. Conseillez lui soit le régime girafe, 10 minutes par jour et elle ne bâille jamais, soit le régime marmotte, 10 heures par nuit complétées par 2 heures de sieste et elle ne bâille jamais. Tout bien considéré, il se peut qu’il s’emmerde à cent sous de l’heure. Si c’est devant le film à la télé, c’est sans gravité. Si c’est au lit, suggérez lui d’en changer. Un ange passe. Ayant fait œuvre de salut public, il ne vous reste plus qu’à attendre qu’une personne bâille devant vous pour reprendre une part de gâteau au chocolat.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.