Baver autrement dit d’avance

Mais encore ? Miam miam.

Après avoir vidé tous les tiroirs, fouillé dans tous les recoins, en avoir fait baver à toute la maisonnée, « c’est le bazar le plus complet ici », impossible de remettre la main dessus. A en écumer de rage. Quelle poisse, surtout que sa lecture vous avait mis l’eau à la bouche. Vous en baviez déjà d’envie après en avoir taillé une bavette avec le boucher. C’était gagné, les doigts dans le nez, sans bavure, de quoi clore le bec au voisinage toujours prêt à baver sur le dos de quelqu’un. Hum, vous allez m’en donner des nouvelles. Las, vous avez perdu la fiche de la recette. Vous voilà dans un beau pétrin. C’est de votre faute aussi, vous pouviez pas vous la garder votre salive. Pas vrai ?

 

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.