Anniversaire, au jeu des mots

Les justes noces.

Vous n’êtes pas au bout de vos peines. Un an, noces de coton, la période d’essai pour savoir si vous avez l’étoffe. Oui ? Alors c’est l’engrenage. Sept ans plus tard, noces de laine, vous avez maille à partir ? Encore là au quatorzième, noces de plomb. Sûrement pas dans la cervelle probablement dans l’aile. Vingt deux ans, noces de bronze. C’est l’âge, rassurez vous vous ne le faites pas. Toujours plus fort, trente huit ans, noces de mercure. Grosse variation de température avec alternance de coups de froid intense et d’orages cinglants. Soixante huit ans, noces de granit. Tête de pioche, vous avez persisté en vous jurant de l’avoir à la longue et vous l’avez eu à soixante seize ans, noces de zinc avec un cognac au comptoir pour fêter ça. Après ? De l’acharnement pur et simple.

 

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.