A votre aise

Et que ça gratte.

Rougeur, irritation, démangeaisons, vous vous grattez, vous soufflez de soulagement et vous recommencez à vous gratter. Ah que ça fait du bien ! La sérotonine libérée par le cerveau est entrée en action, pas moyen de l’arrêter. Le fait a quasiment été passé sous silence, huit minuscules lignes dans une revue spécialisée. Facile à comprendre, la sérotonine est la molécule du plaisir. Non mais, vous nous voyez tous en train de nous gratter comme des bêtes avec ce sourire de contentement ? Ce n’est pas sérieux, il faut y remédier. Des laboratoires américains grattent d’arrache pied sur un anti-gratte. Peu d’informations ont fuité (secret défense). Grosso modo, ils mettraient au point une mixture de bactéries, de saprophytes, de méthane et de méthyle. Soigneusement mélangé le produit pourrait être incorporé à de l’eau de toilette. Une suggestion de marque à déposer pour booster les ventes : PP, Pur Plaisir n°1.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.