A propos de soupe

Ras le bol.

Sans être soupe au lait, quand on a été dans le potage, en passe de boire le bouillon, après avoir consommé toutes ses réserves de patience, on en a soupé de la grimace surtout qu’ils n’y ont pas été par le dos de la cuiller. A commencer par cette fameuse carotte toujours suivie du bâton rien que pour nous faire avancer gentiment en rang d’oignons, « j’veux voir qu’une seule tête ». Et ce navet navrant bête comme chou qui en rajoute une louche. Jusqu’au pois pour nous mettre au défi, chiche ou pas chiche alors que le trop plein de soupe, passé l’âge du « finis ta soupe », n’a qu’une envie, qu’on lui fiche la paix et merde.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.