A propos de pain

Notre quotidien.

La croûte on la casse après l’avoir gagnée à la sueur de son front c’est qu’il y en avait tellement du pain sur la planche. La bouchée n’a pas de prix, elle est donnée mais attention aux miettes il ne faut surtout pas en perdre une seule. Le croûton alors là pas touche, il est réservé  aux vieux, on ne va quand même pas leur ôter le pain de la bouche. Les miches sont à serrer quand quelqu’un nous mène à la baguette, lui foutre un pain en pleine figure n’est pas du tout conseillé. Pour détendre l’atmosphère autant s’en payer une bonne tranche avec les copains, ça ne mange pas de pain sauf le blanc avant qu’il ne soit perdu.

 

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.