A la coupe

La tignasse de cheveux.

Le merlan traditionnel œuvre avec ciseaux, peignes et brosses, habilement certes mais c’est d’un banal. Le figaro moderne recourt à des méthodes à la pointe de l’innovation. Il faut être dans le vent tel Ali qui vous taille les mèches au hachoir, vous éclaircit les touffes au morceau de verre ou leur donne du volume au chalumeau. Vous n’êtes pas emballé, emballée, pourtant il a du succès jusqu’en Allemagne. Et si vous profitiez d’un p’tit footing au parc pour vous faire rafraîchir la toison ? Herman, une véritable attraction, vous y attend au détour d’un chemin. Le coupe-choux vert dans la nature c’est tentant non ? On attend le troisième larron qui proposera la coupe au bol en visio conférence.

spacer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.